• IL Y A DES JOURS COMME CA ...

     

     

     

    Il y a des jours comme ça...

     

    Mon corps, ce félon rebelle,

    S’oppose à ma volonté,

    Refusant que, chaque jour,

    Je le contraigne à l’action.

    Il crie à l’esclavage et enrage.

    Il m’envoie La Douleur,

    Sa Favorite Messagère.

    Il craque, grogne et se raidit,

    Me maudit en grinçant des dents.

    Son langage est clair,

    Il aspire au repos bienfaisant

    De longues nuits et de siestes,

    Pour m’emmener en Rêve.

     

    Le Rêve, cette fertile contrée

    Où d’où émergent et s’épanouissent

    En d’improbables réalités

    À l’infinie diversité.

    Le Rêve, le premier continent,

    En perpétuel devenir bouillonnant,

    Où l’esprit tourbillonne dans un jaillissement

    D’ univers de multiples gris

    Allant du blanc au noir,

    Ou du noir au blanc,

    A la vitesse instantanée de la pensée,

    Pendant que le Traître, mon Ami,

    Se prélasse dans le bien-être

    De l’oubli, confortablement étendu,

    Sous la douche tiédeur d’une couette.

     

    Ce n’est pas si mal, finalement,

    Et je capitule derrière mes paupières closes.

     

     

    MCLouvet, 25.04.2017

    « kOCOLINA LA BELLEROSCO »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :