• Le jour touchait à sa fin...

    les ombres vont à petits pas...

    Le jour touchait à sa fin...

    Le ciel bleu, lumineux,éclatant,

    Explosion de nuages déchirés,

    Entre gris tendre et plomb,

    Orange pastel délicate accalmie.

     

    Vent brutal aux lames acérées

    Qui pénètre le vêtement,

    En de savoureux assauts,

    Le Cers maraudeur se baigne

    Dans les âmes sauvages.

     

    Froid, si froid, piquant délice,

    Sur ma peau glacée de pluie,

    Brûlante de la course et de l'attente

    De caresser la tienne sous la cuirasse.

     

    Plus tard, roulée en boule,

    Devant le feu magique,

    Buvant ton parfum de vie,

    La louve ancestrale,

    Aux yeux flamboyants,

    Frottera sa joue sur la tienne,

    En un embrasement de douceur,

    Où les temps se mêlent.

     

    En ce lieu perdu au cœur de la forêt,

    Seuls avec les pierres moussues,

    Les fougères odorantes et rêveuses,

    Dans la musique de la tempête,

    Et le chant des arbres en fête,

    Libres et Renaissants, nous tracerons,

    Dans la poussière des lieux,

    Et sur la roche silencieuse et sombre,

    Une étincelante constellation,

    Dont personne ne sait plus le nom.

     

    MCLouvet

    « Le temps a passé, mais,Imagier »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    4
    Lundi 26 Janvier 2015 à 16:33

    Merci, Flipperine.

    3
    Lundi 26 Janvier 2015 à 00:11

    c'est magnifique

    2
    Samedi 24 Janvier 2015 à 18:25

    merci, Domie, contente qu'il t'ait touchée. Bonne soirée, ici ce sera vent glacé et feu de bois!

    1
    Samedi 24 Janvier 2015 à 18:11

    magnifique, quel beau texte, bravo, j'aime beaucoup,

    bonne soirée, 

    Domie de domandalas

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :